Kaspersky Lab publie son rapport trimestriel sur le malware

07 mai 2008
Actualités Virus

Kaspersky Lab, éditeur reconnu de solutions de sécurité informatique contre toutes les formes de cyber-menaces (cyber-escroqueries, botnet, spams, phishing, etc), publie un rapport sur les programmes malicieux au premier trimestre 2008. Alexandre Gostev, expert anti-virus chez Kaspersky Lab, décrit les principales tendances dans le milieu des virus et analyse les principales menaces qui planent sur la sécurité informatique à l'heure actuelle.

Le taux de croissance des programmes malveillants a continué à augmenter au premier trimestre 2008 et des dizaines de milliers de nouvelles versions sont découvertes chaque jour. Cette croissance s'accompagne d'une augmentation de la complexité technologique. Le recyclage d'anciennes idées et techniques est d'actualité et ces nouvelles incarnations présentent un niveau de danger tout autre.

A tel point que pour lutter contre les antivirus par exemple, les auteurs de virus se mettent même à exploiter les technologies anti-virus. Il est évident que l'accalmie sur le front des virus touche à sa fin !

Les réseaux de PC zombies infectés représentent quant à eux une menace toujours plus lourde. Ils diffusent du spam à la simple demande de l’utilisateur malicieux, mènent des cyber-attaques massives et sont capables d’effectuer un large panel d’actions malicieuses.

Les incidents en matière de sécurité informatique qui impliquent des applications légales en tant que diffuseur de l'infection sont rares mais existent malgré tout. Le premier trimestre 2008 a apporté son lot de scandale avec le répertoire du célèbre client de téléchargement FlashGet qui à cause de l’action malicieuse de cyber-criminels s’est mis à diffuser des chevaux de Troie. Le premier trimestre 2008 a également été riche en nouveautés dans le domaine de la virologie mobile. Les nouveautés en la matière se répartissent de manière plus ou moins égale entre les quatre cibles principales des menaces pour appareils nomades : Symbian, Windows Mobile, J2ME et iPhone.

Pour consulter la version intégrale de l’évolution du malware au premier trimestre 2008 ‘La mort de la vieille école de l’écriture des virus’, RDV sur le portail de la sécurité informatique, www.viruslist.com/fr. Pour d’autres articles, rendez-vous dans la salle de Presse.

  PARTAGER