Le spam reprend sa marche en avant avec une part de 72.2% du trafic de messagerie selon Kaspersky Lab

30 mai 2013
Actualités Business

Kaspersky Lab, dans son rapport trimestriel sur le spam dresse les constats suivants :

  • Après une baisse en 2012 de 11%,  le spam augmente à nouveau de 0.1 pt avec 72.2% du trafic de messagerie sur le 1er trimestre 2013.
  • Des escrocs prêts à exploiter tous les événements pour la création de spams
  • La Corée du Sud fait son entrée au Top 3 des plus grands diffuseurs de spam

Kaspersky Lab, éditeur de solutions de sécurité informatique, dresse un bilan de la part du spam dans le trafic e-mail global. Celui-ci reprend sa marche en avant (+2.1% en avril) après une baisse significative en 2012 avec un niveau le plus bas depuis 5 ans.

Spams et escroqueries : Pâques et Boston exploités
Le calendrier et l’actualité sont propices à l’augmentation de spams et d’escroqueries à la  nigériane.  Les derniers en date ont exploité Pâques et les événements tragiques de Boston et du Texas. Les sites internet d’informations CNN et BBC ont été imités dans le but d’infiltrer l’ordinateur de leurs victimes en leur injectant des programmes malveillants. Pâques a également inspiré les escrocs avec la création de faux sites de loteries ou de faux mails de personnalités politiques tels que Barack Obama afin de soutirer de l’argent aux victimes.

Répartition géographique des sources de spam
Le trio de tête des pays sources de courrier indésirable diffusé dans le monde a évolué depuis fin 2012 avec l’apparition d’un nouvel acteur. La Corée du Sud fait son entrée dans le Top 3 avec une part de responsabilité de 11.4% sur l’émission globale de courrier indésirable. Le classement de ce pays contraste avec celui de 2012 puisque à l’époque, la Corée du Sud n’atteignait que 3.6% et se plaçait en 6ème position. Par contre, pour la deuxième année consécutive, la Chine conserve sa place de numéro 1 avec 23.9% des e-mails non sollicités. Les Etats-Unis gardent également leur deuxième position avec une part de 16.8% malgré une baisse enregistrée par rapport à 2012 (19.5%). Ces deux derniers pays représentent tout de même à eux deux 41% du courrier indésirable envoyé à travers le monde.

Pays, source de courrier indésirable

Si on observe l’origine des spams reçus par les européens, le classement est sensiblement différent. En effet, la Corée du Sud se hisse en première position avec 43.4% des mails envoyés suivie de loin par les Etats-Unis et du Vietnam avec successivement 6.7% et 3.4%. La Chine quitte le trio de tête pour la 5ème position soit 3.7%.

Pièces jointes malveillantes dans le courrier
La part de pièces jointes malveillantes dans le courrier atteint 2.4% du trafic de messagerie. 3 programmes malveillants restent particulièrement actifs :

  • Trojan-Spy.HTML.Fraud, cheval de Troie récupérant des informations personnelles des utilisations, en tête avec 7.85% des pièces jointes infectées
  • Email.Worm.Win32.Bagle, ver capable d’envoyer des copies aux entrées du carnet d’adresses de l’utilisateur, à 3.58%
  • Backdoor.Win32.Androm.pta qui administre un ordinateur infecté à l’insu de son propriétaire, en troisième position avec 3.11%

 

  PARTAGER