Instabilité économique et cyber-menaces: les deux principaux dangers pour les entreprises

Instabilité économique et cyber-menaces: les deux principaux dangers pour les entreprises

Utrecht, 14 janvier 2013 – Les entreprises considèrent les cyber-menaces comme l'un des principaux dangers pour leur activité, juste après l'instabilité économique. C'est ce qu'il ressort d'une enquête réalisée en juillet 2012 par B2B International en collaboration avec Kaspersky Lab. Dans le cadre de cette enquête, les collaborateurs de 3.300 entreprises dans 22 pays du monde entier ont été interrogés sur des questions de sécurité informatique. Tous les répondants jouent un rôle actif dans la prise de décisions importantes pour l'entreprise, notamment en matière de sécurité informatique.

Les problèmes de cyber-criminalité ne feront que s'intensifier à l'avenir, estiment 42% des participants à l'étude. Ils s'attendent même à ce que ces deux prochaines années, les cyber-menaces deviennent le principal danger et devancent la crainte de problèmes économiques. Les données statistiques de Kaspersky Lab montrent que les activités cyber-criminelles croissent sans cesse. Ces craintes ne sont donc pas infondées. Si en 2011 Kaspersky Lab détectait en moyenne 70.000 nouveaux programmes nocifs par jour, on en était à 200.000 fin 2012. La quantité de maliciels mobiles visant spécifiquement Android augmente même encore plus vite : le nombre d'objets malveillants a augmenté d'un facteur 200 en 2011. Et cette évolution préoccupante s'est poursuivie en 2012. Ce phénomène a de quoi inquiéter quand on sait que les appareils mobiles sont de plus en plus souvent utilisés pour accéder à des informations confidentielles sur les réseaux d'entreprises. Il est dès lors indispensable de prévoir des contrôles spéciaux et des protections particulières.

Les attaques ciblées sur les réseaux d'entreprises pour voler des informations cruciales représentent un autre problème sérieux pour les entreprises. Ces attaques peuvent s'opérer de diverses manières, notamment par l'envoi de pourriels en masse, des vulnérabilités "zero day", des scripts malveillants ou par d'autres techniques. Pour contenir ces attaques, les entreprises doivent recourir à des solutions de sécurité intégrale qui protègent tous les composants de leur réseau d'entreprise : les postes de travail des collaborateurs, les serveurs de fichiers et de messagerie et les appareils mobiles.

Il ne suffit plus de mettre en place dans les entreprises des solutions de sécurité interceptant aussi efficacement que possible les maliciels. Il faut également une connaissance en matière d'applications légales. Cette approche est appliquée dans la solution d'entreprise de Kaspersky Lab pour la protection des postes de travail. Une base de données avec des '"applications blanches", se composant de plus d'un demi-milliard d'éléments de données, permet de définir des scénarios efficaces pour la sécurité de l'entreprise. Citons à titre d'exemple la méthode Default Deny, qui bloque tous les logiciels sauf ceux qui ont été explicitement autorisés, à savoir les applications légales. De plus amples informations sur les avantages de la technologie Whitelist proposée par Kaspersky Lab sont disponibles sur http://whitelist.kaspersky.com/.

Le compte rendu intégral de l'enquête réalisée en juillet 2012 par B2B International peut être consulté sur:

http://www.kaspersky.com/downloads/pdf/kaspersky_global_it-security-risks-survey_report_eng_final.pdf.

Vous trouverez les dernières informations sur les possibilités et les avantages des solutions d'entreprise de Kaspersky Lab sur: http://www.kaspersky.com/beready
16.01.2013

Recommander cette page

Photos non contractuelles - © 1997 - 2014 Kaspersky Lab ZAO.

Tous droits réservés. La meilleure des technologies en matière de prévention des cyber-risques.