Kaspersky Lab dévoile Kaspersky® Security 5.5 for Microsoft Exchange Server 2003, un système unique de protection intégrée

Kaspersky Lab dévoile Kaspersky® Security 5.5 for Microsoft Exchange Server 2003, un système unique de protection intégrée

Kaspersky Lab, concepteur de logiciels de sécurité de l'information, annonce la commercialisation de Kaspersky® Security for Microsoft Exchange Server 2003. Premier logiciel de sécurité de contenu développé par les laboratoires de Kaspersky, la solution regroupe les fonctions de traitement antivirus du courrier et la protection contre les messages non sollicités. Ce dernier-né de la famille Kaspersky Lab garantit une protection fiable des systèmes de messagerie tournant uniquement sous Microsoft Exchange Server 2003.

De plus, ce logiciel est le seul sur le marché à intégrer des moyens de protection des données pour protéger les utilisateurs de Microsoft Exchange Server 2003 contre les spams rédigés en russe (en plus des autres langues supportées).

Kaspersky® Security for Microsoft Exchange Server 2003 offre un contrôle anti-codes malicieux rigoureux des messages entrants, sortants, et conservés sur le serveur en parallèle avec les messages dans les dossiers communs. Cette application aide aussi les utilisateurs des systèmes de messagerie à se débarrasser des courriels indésirables au moyen de technologies intelligentes, incluant notamment des mécanismes d'analyse graphique, de détection du spam complémentaire aux technologies de Microsoft.

Technologies de pointe pour la défense contre les virus et le spam

Kaspersky Security 5.5 for Microsoft Exchange Server 2003 protège les serveurs de messagerie contre les codes malicieux (virus, vers, backdoor, chevaux de Troie, spyware, rootkit, dialer, keylogger, phishing:) en analysant les messages entrants. Ce filtrage intègre les pièces jointes et les spams au moyen d'une fonction de filtrage du trafic SMTP entrant.

La partie fonctionnelle qui gère l'antivirus est comparable à un pare-feu dédié aux programmes malveillants. Tous les attributs et pièces jointes des messages entrants et sortants sont analysés. En fonction des paramètres sélectionnés, l'application répare ou supprime les objets malveillants. Elle affiche également un message d'alerte. Le niveau élevé de protection offert aux utilisateurs est garanti grâce au système spécifique de prévention des épidémies. Il permet de réagir de la manière la plus efficace aux situations de crises et de prendre des mesures pour renforcer la protection antivirale du serveur de messagerie en cas de diffusion massive de messages infectés. Suite à chaque mise à jour des bases antivirales, les messages sont soumis à une nouvelle analyse afin de déceler les codes malicieux éventuels inconnus au moment de l'analyse précédente. Cette analyse sera exécutée en arrière-plan et aura peu d'incidence sur les performances du serveur de messagerie.

Parallèlement aux technologies antivirus confirmées qui assurent un niveau élevé d'authentification des programmes malicieux, cette solution se base sur la technologie intelligente SpamTest™ pour la détection des courriers indésirables.

Le système de protection contre le courrier indésirable intégré à Kaspersky Security 5.5 for Microsoft Exchange Server 2003 réalise un filtrage graduel en fonction des messages arrivant sur le serveur de messagerie via le protocole SMTP. L'analyse du contenu de chaque message et des pièces jointes est réalisée à l'aide de technologies intelligentes intégrant des signatures graphiques uniques capables d'identifier le spam sous forme graphique.

Cette approche permet de lutter contre les moyens les plus fins utilisés afin de déjouer les systèmes de filtrage de spam. Selon les résultats de l'analyse de l'application, le logiciel peut diriger le message vers la "Boîte de réception", vers le répertoire "Courrier indésirable" ou le supprimer. L'application empêche également l'utilisation non autorisée du serveur de messagerie. Il surveille et bloque aussi les tentatives de diffusion massive de messages depuis les ordinateurs au sein de l'organisation. Les envois peuvent être réalisés uniquement par les expéditeurs qui ont été autorisés par l'administrateur réseau. Il convient de signaler que le logiciel ne remplace pas les outils de lutte contre le courrier indésirable intégrés à Microsoft Exchange Server 2003. Au contraire, il les renforce et élargit leurs possibilités, augmentant ainsi l'efficacité globale du système.

Administration

  • Copie - Afin d'éviter de perdre des informations importantes, l'application peut conserver une copie de sauvegarde des pièces jointes et une copie du message dans un répertoire spécial avant de les supprimer, aussi bien dans le cas de l'analyse antivirale que dans le cas de la recherche de courrier indésirable et ce, dans le but de pouvoir les restaurer le cas échéant. Un ensemble de filtres personnalisables facilite la localisation des copies originales d'objets concrets.
  • Notifications et Statistiques - L'administrateur est prévenu de l'existence de messages contenant des programmes malveillants ou de message ressemblant à du spam. Il peut également accéder à tout moment au journal des événements et aux rapports sur le travail de l'application, ainsi qu'à l'état de la protection contre les virus et le courrier indésirable. Afin de faciliter au maximum le travail des administrateurs, l'application permet de créer des rapports sur la base de modèles et selon la fréquence et le niveau de détails souhaités.
  • Configurations - Les administrateurs apprécieront l'éventail des configurations de Kaspersky Security 5.5 for Microsoft Exchange Server 2003. Il est possible par exemple de configurer l'application en fonction du volume et des caractéristiques du trafic en transit, ainsi qu'en fonction des caractéristiques du matériel utilisé, tel que : la quantité de mémoire vive, la vitesse, le nombre de processeurs, etc.
15.12.2005

Recommander cette page

Photos non contractuelles - © 1997 - 2014 Kaspersky Lab

Tous droits réservés. La meilleure des technologies en matière de prévention des cyber-risques.