Internet security center

Comment éviter les chevaux de Troie

Comment éviter les chevaux de Troie

Ces dix dernières années, vous avez sûrement rencontré l'expression « cheval de Troie » si vous vous êtes intéressé aux problèmes de sécurité sur les ordinateurs et Internet. Si vous êtes conscient que ces programmes malveillants sont dangereux, vous ne savez peut-être pas exactement ce qu'ils peuvent occasionner à votre ordinateur, comment ils y pénètrent, ni comment vous pouvez les éviter. Comprendre ce qu'est un cheval de Troie, et ce qu'il peut faire, peut vous prémunir contre ces dangereux logiciels.

Qu'est-ce qu'un cheval de Troie ?

Le cheval de Troie n'est pas un virus à proprement parler. Un virus infecte et corrompt les fichiers informatiques, puis tente de se propager dans d'autres ordinateurs en infectant d'autres fichiers.

Un cheval de Troie, quant à lui, est un programme malveillant qui n'a pas besoin de corrompre un autre fichier pour accomplir son activité malveillante. Chaque instance du cheval de Troie n'infecte qu'un seul ordinateur et ne se propage pas aux autres. Mais détrompez-vous ; les pires chevaux de Troie font autant de dégâts que les virus informatiques.

Les dégâts potentiels occasionnés par un cheval de Troie

Tout comme dans la mythologie grecque, le cheval de Troie se dissimule sous une apparence désirable. Il prend souvent la forme d'un logiciel gratuit ou d'une pièce jointe dans un e-mail. Mais si vous l'autorisez à s'installer sur votre ordinateur, il accomplira des activités malveillantes.

Dès lors qu'il accède à votre ordinateur, le cheval de Troie peut presque tout faire. La majeure partie de ces logiciels malveillants tente de prendre le contrôle total de votre PC : tout ce que vous faites est enregistré et envoyé vers un serveur spécifié par le cheval de Troie. Cela peut s'avérer particulièrement dangereux si vous utilisez votre ordinateur pour des transactions financières : le cheval de Troie peut envoyer les informations relatives à votre carte de crédit ou vos coordonnées bancaires à des criminels qui les utiliseront ou les vendront. Les chevaux de Troie peuvent également servir à transformer votre ordinateur en « zombie », de telle sorte qu'un pirate pourra l'utiliser, ainsi que votre connexion Internet, pour lancer des cyberattaques dans le monde entier.

Comment vous protéger

Ces programmes malveillants sont appelés « chevaux de Troie » parce qu'ils ont besoin de votre autorisation pour fonctionner sur votre ordinateur : vous lancez vous-même le programme ou vous ouvrez un document ou une image qui fait fonctionner le cheval de Troie. L'une des meilleures défenses contre les chevaux de Troie est donc de ne jamais ouvrir de pièce jointe ni de lancer un programme dont vous n'êtes pas totalement certain de l'origine. Cela vaut pour tous les fichiers téléchargés à partir de programmes de partage de fichiers ou de sites Web. Cela n'est malheureusement pas évident, dans le monde interconnecté dans lequel nous vivons. Il est donc nécessaire de prendre quelques mesures de sécurité spécifiques.

Vos logiciels doivent toujours être à jour. Ceci est essentiel notamment pour les programmes indispensables : votre système d'exploitation et votre navigateur Web. Les pirates exploitent volontairement des « failles de sécurité » connues dans ce type de programmes, pour faciliter l'action du cheval de Troie. Même si le fabricant corrige ces failles dans le logiciel, vous n'en bénéficierez que si vous téléchargez les dernières mises à jour du logiciel, avec ses derniers correctifs.
Pour sécuriser au maximum votre connexion Internet, assurez-vous d'activer en permanence un pare-feu. Les pare-feu logiciels et matériels peuvent se révéler particulièrement efficaces contre le trafic Internet malveillant et sont souvent capables d'arrêter le téléchargement des chevaux de Troie sur votre ordinateur.

Bien que toutes ces précautions soient très utiles, votre ordinateur et les précieuses données qu'il contient seront encore plus sécurisés si vous installez un logiciel antivirus ou un outil de suppression des chevaux de Troie. Si vous le maintenez à jour, un bon logiciel antivirus scanne votre ordinateur pour vérifier que vous n'avez pas téléchargé de cheval de Troie. Par ailleurs, il analyse automatiquement tout programme ou fichier que vous ouvrez pour s'assurer de son innocuité. Il existe des outils gratuits de suppression des chevaux de Troie sur Internet, mais peu d'entre eux sont régulièrement mis à jour et certains sont en réalité eux-mêmes des chevaux de Troie qui prétendent assurer leur suppression ! Pour protéger votre ordinateur, nous vous conseillons de choisir un logiciel antivirus reconnu qui vous offre la possibilité de télécharger une version d'essai gratuite. La période d'essai vous laisse le temps d'évaluer ses avantages avant de l'acheter. Ces programmes sont souvent inclus dans un package de logiciels de sécurité plus complet qui vous permet de spécifier les fonctions de protection que vous souhaitez lancer et les fonctionnalités que vous souhaitez désactiver.

Protéger votre ordinateur contre les chevaux de Troie n'est pas nécessairement compliqué. En suivant quelques règles simples de sécurité sur Internet, et en installant une solution de sécurité efficace, vous pouvez vous assurer que votre ordinateur est protégé contre la majeure partie des chevaux de Troie et autres logiciels malveillants.

  PARTAGER