Internet security center

Ordinateurs et réseaux système hors service

Les virus informatiques et les chevaux de Troie peuvent considérablement affecter les performances d'un ordinateur individuel ou entraîner la mise hors service d'un réseau système tout entier. Ces problèmes de fonctionnement peuvent être délibérés de la part du créateur du programme malveillant ou totalement accidentels :

  • Suppression d'éléments critiques du système, ce qui désactive le système d'exploitation de l'ordinateur
  • Surcharge du réseau, avec une attaque DDoS (Distributed Denial of Service, déni de service distribué)
  • Exécution de tâches spécifiques préjudiciables au fonctionnement d'un ordinateur

Conséquences accidentelles liées aux bugs des programmes malveillants

La plupart des logiciels, y compris les virus informatiques, présentent des bugs. Dans une certaine mesure, la présence de bugs dans les programmes malveillants est prévisible.

Alors que les équipes de développement de logiciels légaux mettent tout en œuvre pour déboguer ces logiciels avant de les commercialiser, les créateurs de programmes malveillants sont moins enclins à procéder à des tests approfondis avant de lancer leur tout dernier virus. Les bugs présents dans le code d'un virus provoquent souvent des problèmes et des préjudices inattendus.

Incompatibilité imprévue

Parfois, les programmes malveillants peuvent tout simplement être incompatibles avec le système qu'ils tentent d'attaquer ou avec certaines applications logicielles exécutées, de manière légale, sur le système ciblé.

Dès lors, l'ordinateur peut correctement fonctionner, mais pas comme le développeur du virus l'avait envisagé. Pour les systèmes d'entreprise, ces problèmes d'incompatibilité sont susceptibles d'entraîner un dysfonctionnement du serveur qui paralyse le réseau système de l'entreprise.

Problème de fonctionnement à grande échelle

Bien des exemples illustrent de graves problèmes de fonctionnement liés aux programmes malveillants ou aux bugs qu'ils contiennent :

  • En 1988, le ver Morris a entraîné une épidémie au sein d'Arpanet, un ancêtre d'Internet. Plus de 6 000 ordinateurs ont été infectés. Un bug, situé dans le code du virus, a entraîné sa réplication et sa distribution dans le réseau, ce qui s'est traduit par une paralysie complète du système.
  • En 2003, le ver Slammer a provoqué le dysfonctionnement complet d'Internet aux États-Unis, en Corée du Sud, en Australie ainsi qu'en Nouvelle-Zélande. Compte tenu de la prévalence incontrôlée de ce ver, le trafic réseau a augmenté de 25 % et sérieusement perturbé les opérations d'une banque américaine.
  • Lovesan (Blaster, MSBlast), Mydoom, Sasser, entre autres épidémies, ont provoqué des préjudices considérables au point de contraindre certaines compagnies aériennes à annuler des vols et certaines banques à suspendre des opérations.

Comment vous protéger des problèmes de fonctionnement causés par les programmes malveillants ?

En installant un bon logiciel de protection contre les programmes malveillants, vous pouvez protéger vos ordinateurs et vos appareils mobiles contre de nombreux types de programmes malveillants... parmi lesquels les virus informatiques présentant des bugs aux conséquences désastreuses. Kaspersky Lab propose des produits de protection contre les programmes malveillants efficaces destinés aux ordinateurs et appareils suivants :

  • PC Windows
  • Ordinateurs Linux
  • Mac
  • Smartphones
  • Tablettes

  PARTAGER