Internet security center

Vandalisme informatique

Dans le monde réel, des vandales semblent parfois prendre plaisir à détruire des biens, même s'il est difficile de comprendre quel bénéfice tangible ils retirent de leurs actes. Malheureusement, le même type de comportement existe également dans le cyber-espace. Certains créateurs de programmes malveillants consacrent leur temps et leur énergie à commettre des actes de vandalisme informatique qui peuvent endommager vos ordinateurs et données, et nuire aux services proposés par les entreprises.

Qui sont les vandales informatiques ?

Au début du développement des programmes malveillants, la majorité des virus informatiques et chevaux de Troie étaient créés par des étudiants, de jeunes programmeurs et quelques programmeurs plus âgés et plus expérimentés. Aujourd'hui, il existe encore quatre principaux types de vandales informatiques :

  • Les étudiants doués… et prétentieux !
    Les étudiants qui commencent à maîtriser l'utilisation d'un langage de programmation sont parfois tentés de tester leurs compétences ou de jouer au plus malin. Par chance, la plupart de ces créateurs de programmes malveillants ne distribuent pas leurs programmes, préférant envoyer le virus ou le ver à une société antivirus.
  • Les jeunes inexpérimentés… aidés par Internet
    Les jeunes ne maîtrisant pas encore totalement l'art de la programmation peuvent également se laisser tenter par le vandalisme informatique, parfois pour faire leurs preuves. Par le passé, les virus qu'ils créaient restaient primitifs. Mais il existe aujourd'hui de nombreux sites Web qui expliquent comment créer et diffuser des virus informatiques, et comment contourner les logiciels antivirus. Internet a donc simplifié la tâche de ces vandales inexpérimentés désireux de créer leurs propres virus.
  • Les « développeurs professionnels »
    Lorsque les jeunes créateurs de virus mûrissent et acquièrent de l'expérience, leurs activités peuvent devenir bien plus dangereuses. Des programmeurs talentueux et plus âgés peuvent créer des virus informatiques « professionnels ». Il peut s'agir de programmes sophistiqués utilisant des méthodes innovantes pour s'introduire dans les domaines des systèmes de données ou permettant d'exploiter les failles de sécurité des systèmes d'exploitation, de tirer profit du piratage informatique ou d'utiliser de nombreuses autres ruses.
  • Chercheurs
    Il s'agit de programmeurs confirmés capables d'inventer de nouvelles méthodes pour infecter les ordinateurs, dissimuler l'infection et résister aux actions des logiciels antivirus. L'objectif de ce type de programmeur est d'étudier le potentiel de la « faune informatique ». Le programmeur peut choisir de ne pas diffuser ses créations, mais néanmoins promouvoir activement ses idées, via différentes ressources Internet dédiées à la création de virus informatiques. Ces idées et les virus issus de ces travaux de recherche peuvent alors être utilisés par des individus malintentionnés ou par des cyber-criminels.

Menaces actuelles liées au vandalisme informatique

Bien que tous ces groupes continuent à développer des virus informatiques, le nombre de nouveaux types de menaces informatiques « traditionnels » publiés a baissé. Les causes de cette baisse sont diverses :

  • Nouvelles lois
    Dans de nombreux pays, les changements de législation ont permis l'arrestation des créateurs de virus informatiques. Très médiatisées, ces arrestations ont probablement dissuadé certains jeunes programmeurs de développer un code malveillant.
  • Jeux
    Les jeux en réseau permettent désormais aux jeunes de démontrer leurs talents sous une autre forme. Aujourd'hui, beaucoup de jeunes qui maîtrisent l'informatique se tournent davantage vers les jeux que vers la création de programmes malveillants.
  • Complexité
    Dans les années 1990, il était bien plus facile de créer des virus informatiques destinés à destabiliser le système d'exploitation DOS de Microsoft. Aujourd'hui, s'attaquer au système d'exploitation plus complexe de Windows demande en revanche beaucoup plus d'efforts.

Nous devons bien évidemment nous réjouir de cette baisse du vandalisme informatique, mais les menaces que représentent les autres types de programmes malveillants pour votre ordinateur, vos données, votre identité numérique et vos finances sont nettement plus sérieuses.

Pour en savoir plus sur ces menaces, cliquez sur les liens ci-dessous :

Comment vous protéger contre le vandalisme informatique ?

Les logiciels de protection contre les programmes malveillants sont indispensables pour protéger votre ordinateur, vos appareils mobiles et vos données du vandalisme informatique, des virus, des vers, des chevaux de Troie et autres programmes malveillants. Les solutions de protection contre les programmes malveillants de Kaspersky Lab assurent une protection optimale aux ordinateurs et appareils suivants :

  • PC Windows
  • Ordinateurs Linux
  • Mac
  • Smartphones
  • Tablettes

  PARTAGER