Les gamers français visés par 29 300 attaques par an selon Kaspersky Lab

28 août 2013
Actualités Virus

La France se classe en 4ème position des pays européens les plus touchés par ces attaques.

Rueil-Malmaison – 09 août 2013


 

Kaspersky Lab publie ses derniers chiffres concernant le nombre d’attaques dans l'univers des jeux vidéo. A ce jour, 4,4 millions de programmes malveillants ciblant les Gamers[1] ont été recensés. Ce chiffre est bien plus élevé qu’en 2012 ; année au cours de laquelle ont été dénombrés déjà 3,3 millions de malwares ciblant les jeux vidéo [1].
En outre, l’appât du gain semble la motivation principale des cybercriminels, via le vol des données contenues sur les comptes des joueurs ainsi que celui de leurs objets virtuels, dont la valeur peut atteindre plusieurs milliers d’euros pour certains.

Kaspersky Lab a dressé le top 10 des pays européens les plus touchés par les tentatives d'attaques survenues entre janvier et juin 2013 :

  • l'Espagne arrive en première position avec 94 700 attaques annuelles,
  • Pologne (85 000)
  • Italie (52 200)
  • La France se trouve en 4ème position avec 29 300 attaques ciblées recensées
  • l'Allemagne (18 300 attaques), puis l'Ukraine, la Grèce, la Roumanie, le Portugal et la Serbie.

Au niveau mondial, une augmentation de cyber-attaques visant des joueurs de jeux vidéo en particulier a également été identifiée. Au premier semestre 2013, plus de deux millions d'attaques contre des joueurs dans le monde ont été dénombrées, soit environ 11 500 attaques par jour alors que ce nombre atteignait 7 000[1] en 2012.

« Les gamers continuent d'être une cible lucrative pour les cybercriminels. L'utilisation croissante d’argent réel pour acheter des objets virtuels leur permet des rendements élevés », déclare Nicolas Brulez, Principal Malware Researcher chez Kaspersky Lab. "En plus des attaques de malwares, le phishing est également aussi très présent et s’est adapté aux codes du jeux vidéo. Nous observons d’ailleurs depuis quelques années des exemples particulièrement convaincants en ce qui concerne l'écriture mais aussi en matière de mise en page et de graphisme."

Même si le nombre d'attaques visant les gamers augmente, il est possible de s'en prémunir en suivant des règles de sécurité élémentaires. Kaspersky Internet Security [2] propose ainsi un mode gaming dans lequel le joueur peut s’aventurer dans le monde virtuel sans limitation et en toute sécurité.

Pour plus d’information, Kaspersky Lab sera présent au salon international Gamescon à Cologne en Allemagne du 21 au 22 août, dans le stand Rheinsaal Sektion 5/6, Congress Centre North. Kaspersky Lab animera une table ronde sur le thème « L’industrie du jeu vidéo assiégée ». Christian Funk, Senior Virus Analyst, Global Research & Analysis Team de Kaspersky Lab sera également présent pour répondre à vos questions si vous le souhaitez.

[1] D’après une analyse des chiffres du réseau réseau Kaspersky Security Network
* Ces données ont été recueillies en toute confidentialité avec l’accord des participants du réseau Kaspersky Security Network (KSN), qui réunit des millions d’utilisateurs des produits de Kaspersky Lab à travers le monde. KSN collecte automatiquement des informations sur les tentatives d’infection, de téléchargement et de lancement de programmes suspects sur les ordinateurs des utilisateurs. Ces informations sont ensuite utilisées aux fins d’analyse par les serveurs centraux de Kaspersky Lab.
[2] http://www.kaspersky.com/fr/internet-security


  PARTAGER