Kaspersky Labs porte un nouveau coup aux virus

22 déc. 2003
Actualités Virus

La société présente Rapid Virus Response - une nouvelle technologie de mise à jour de la base de données antivirale.

Kaspersky Labs, concepteur de logiciels de sécurité informatique, présente Rapid Virus Response , technologie unique de mise à jour de Kaspersky Anti-Virus, améliorant le niveau de protection contre les nouvelles épidémies. Avec son aide, les utilisateurs pourront télécharger automatiquement via Internet puis installer les dernières mises à jour, toutes les trois heures.

Chaque jour apparaissent jusqu'à 300 nouveaux virus. Ils ne connaissent ni les frontières, ni les fuseaux horaires. Ils peuvent se répandre, à travers le monde, à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit. C'est pourquoi, il est primordial de mettre rapidement à jour votre antivirus en cas de nouvelle épidémie. Kaspersky Labs a donc élaboré un nouveau service : ses mises à jour sont dorénavant publiées toutes les trois heures.

Les nouveaux horaires de mises à jour, pouvant être effectuées soit automatiquement, soit à la demande de l'utilisateur sont : minuit, 3 heures, 6 heures, 9 heures, 12 heures, 15 heures, 18 heures et 21 heures.

À la différence de plusieurs autres fabricants de solutions antivirales, Kaspersky Labs teste pleinement ses mises à jour, avant de les mettre à la disposition de ses clients, leur évitant, ainsi, tous problèmes de stabilité ou de compatibilité avec leur matériel. Les serveurs sur lesquels sont effectués ces tests disposent de plus de 100 Go d'espace. Ils sont la garantie d'un travail ininterrompu pour les applications et les systèmes d'exploitation les plus populaires.

En dehors de ces mises à jours régulières, Rapid Virus Response se charge, aussi, des mises à jours extraordinaires de la base de données antivirale de Kaspersky Anti-Virus, notamment en cas de nouvelle épidémie. La protection contre les nouveaux programmes malfaisants est disponible dans les 30 minutes suivant leur découverte.

Kaspersky Labs a toujours été un des leaders dans le domaine de la fréquence d'élaboration des mises à jour de la base données antivirale. Dès 2000, elle fut la première société russe à proposer des mises à jour quotidiennes, alors que ses concurrents se contentaient, dans le meilleur des cas, de mises à jour hebdomadaires.

' Au cours des derniers mois, l'intensité d'apparition des nouvelles épidémies virales a considérablement augmenté. Ainsi, nous avons été obligés de produire 3 ou 4 mises à jours extraordinaires de la base de données antivirale, en lieu et place des 2 quotidiennes. De ce fait le passage à une périodicité de 3 heures est la suite logique des récents événements. De plus, le nouveau système améliore le confort des utilisateurs car il ne dépend pas des fuseaux horaires. ' a commenté Denis Zenkin, directeur de la communication chez Kaspersky Labs.

  PARTAGER