Compagnons électroniques et vie privée protégés en toutes circonstances avec le nouveau Kaspersky One Universal Security

13 mars 2012
Actualités Produits

Tous les ultra connectés, les férus d’électronique, les fans de mobilité et les accros aux médias sociaux, pourront désormais profiter d’Internet l’esprit tranquille. Kaspersky ONE Universal Security permet en effet de protéger en une seule fois tous les équipements d’un même utilisateur : qu’il s’agisse du PC sous Windows branché à la maison, du portable Mac que l’on connecte au cybercafé, du smartphone que l’on consulte pendant la soirée ou de la tablette visionnée depuis le fond de son canapé.

Tout appareil intelligent connecté à Internet est continuellement et quotidiennement exposé à de nouvelles menaces complexes. En 2011 d’après Ipsos1, sur les 7 Français sur 10 qui utilisent internet, plus de 60% le font pour accéder à leurs comptes bancaires en ligne et plus de 50% pour acheter sur internet. Il est donc vital de le sécuriser afin de protéger son précieux contenu (mots de passe, identifiants, photos personnelles, etc.). Or, de nombreux utilisateurs ne pensent pas d’emblée à installer un logiciel de sécurité approprié, ce qui rend leurs équipements d’autant plus vulnérables. Selon une enquête réalisée par Kaspersky Lab, seuls 27% des utilisateurs français d’un smartphone y ont installé un antivirus2 alors même que le nombre de menaces mobiles croît chaque jour.

Avec Kaspersky ONE Universal Security, la solution simple offrant une licence unique, les utilisateurs peuvent sécuriser en une seule fois leurs PC, Mac, smartphones et tablettes Android. Les technologies primées de Kaspersky Lab opèrent ainsi en arrière-plan pour les protéger en temps réel contre les nouvelles menaces et celles émergentes des logiciels malveillants (malwares) et des activités cybercriminelles. Quel que soit l’appareil utilisé pour la banque, le commerce en ligne, la navigation et le chat sur Internet, sa sécurité est garantie.

« Les ordinateurs n’ont plus le monopole du stockage des informations personnelles. Une quantité non négligeable de données très sensibles est désormais conservée sur les smartphones et les tablettes. C’est pourquoi il est absolument essentiel de protéger l’ensemble des équipements numériques contre la cybercriminalité », souligne Eugene Kaspersky, CEO et cofondateur de Kaspersky Lab. « Avec Kaspersky ONE Universal Security, tous vos ordinateurs – PC ou Mac – mais aussi vos téléphones mobiles et vos tablettes Android peuvent être facilement sécurisés au moyen d’une seule et même solution simple qui s’appuie sur notre technologie leader dans ce domaine. »

Protection à la carte en fonction des besoins et des appareils

L’installation et l’activation de Kaspersky ONE Universal Security sont très simples, ne demandant la saisie que d’une seule clé. S’agissant d’une solution universelle, il n’est pas nécessaire de mettre à jour son abonnement pour l’appliquer à chaque appareil spécifique. L’utilisateur peut opter entre une licence couvrant trois ou cinq appareils, dans la combinaison de son choix. La licence Kaspersky ONE Universal Security « cinq appareils » peut protéger, par exemple, un PC familial, deux portables et deux smartphones, ou bien deux tablettes, deux smartphones et un Mac, ou encore deux ordinateurs portables, deux smartphones et une tablette. Tout est possible en fonction des besoins de chacun.

Principales caractéristiques

Cette solution universelle à licence unique protège des équipements fonctionnant sur diverses plateformes matérielles et logicielles :

  • PC de bureau, portables et tablettes sous Windows
    La solution complète de sécurité offre aux machines Windows une protection de premier ordre contre les virus, les chevaux de Troie, le spam, les pirates, etc. L’approche hybride de pointe de Kaspersky Lab en matière de sécurité numérique allie des technologies cloud innovantes à une protection antivirale avancée pour répondre avec davantage de rapidité et d’efficacité à des menaces complexes en constante évolution.
  • Mac
    La technologie antivirus primée répond instantanément aux menaces, protégeant le Mac, les photos, la musique et autres fichiers qu’il contient, ainsi que l’identité de l’utilisateur, contre les activités cybercriminelles. Le logiciel détecte les programmes malveillants pour Mac OS X, mais aussi pour Windows et Linux, évitant ainsi la transmission d’infections à d’autres plates-formes.
  • Smartphones
    Les smartphones et leur contenu sont devenus aussi tentants pour les cybercriminels que les ordinateurs. Kaspersky ONE apporte le même niveau de protection contre les malwares et les virus aux mobiles qu’aux ordinateurs de bureau ou portables. La solution permet également de localiser ou d’effacer à distance un smartphone perdu ou volé.
  • Tablettes Android
    Kaspersky ONE intègre Kaspersky Tablet Security, la toute dernière solution de Kaspersky Lab spécialement conçue pour protéger les tablettes Android contre tous les types de malwares mobiles. L’application présente une nouvelle interface, optimisée pour les tablettes, et assure une protection essentielle pour toutes les données personnelles.

Disponibilité et prix

Kaspersky ONE Universal Security est déjà disponible. Le tarif d’une licence d’un an est de 69,95 € pour trois appareils et 89,95 € pour cinq appareils.

Configuration système requise

Kaspersky ONE Universal Security est compatible avec les équipements fonctionnant sous Windows® ou Mac OS X®, Android, Symbian, Windows Mobile (6.5 et inférieur) et les smartphones BlackBerry et les tablettes Android.

Pour en savoir plus sur Kaspersky ONE Universal Security, consultez le site http://www.kaspersky.fr/one


1 Etude Internet: usages et comportements 2010-2011, Juillet 2011 Ipsos, http://www.slideshare.net/fbrahimi/etude-internet-usages-et-comportements-20102011

2 D’après les résultats d’une enquête réalisée par l’institut de sondage YouGov pour le compte de Kaspersky Lab. En tout, 2478 personnes majeures ont été interrogées en France, Allemagne, Italie, Portugal, Espagne et Angleterre dans une enquête en ligne du 13 au 15 décembre 2011. Les 400 personnes qui ont été sondées en moyenne par pays (415 en France), pour pouvoir être qualifiées à répondre, devaient posséder au moins un smartphone ou une tablette ainsi qu’un PC ou Mac. Les résultats n’ont pas été pondérés et ne sont pas représentatifs.

  PARTAGER