Kaspersky Lab, éditeur reconnu de solutions de sécurité informatique, a réalisé une enquête auprès de plus de 1000 jeunes de 25 à 30 ans en collaboration avec OpinionWay pour connaître leur perception du monde de l’entreprise

11 avr.
Actualités Business

Kaspersky Lab, éditeur reconnu de solutions de sécurité informatique, a réalisé une enquête auprès de plus de 1000 jeunes de 25 à 30 ans en collaboration avec OpinionWay pour connaître leur perception du monde de l’entreprise et plus spécifiquement leur relation avec le web en milieu professionnel. Conditions d'accès, téléchargements interdits, sites bloqués, comment la génération Y réagit-elle aux règlements informatiques des entreprises ?
Les résultats révèlent que les jeunes de 25 à 30 ans ne suivent pas forcément les règlements professionnels de sécurité informatique, loin de là. Dans ce monde virtuel sans frontières, plus d'un quart des jeunes interrogés dans le cadre de l'enquête admettent avoir tenté d'outrepasser es règles de sécurité de leur entreprise pour effectuer un téléchargement ou naviguer sur un site non autorisé.

Chiffres clés:

  • Les plus jeunes sont les plus rebelles, avec 32% de sondés ayant déjà tenté de violer le règlement chez les 25-27 ans contre 24% chez les 28-30 ans.

  • 27% avouent avoir, au moins une fois, tenté d'outrepasser le règlement informatique de leur entreprise pour effectuer des téléchargements ou naviguer sur des sites bloqués. Le chiffre monte à 32% chez les 25-27 ans, contre 24% chez les 28-30 ans.

  • 9% des sondés seraient des récidivistes : ils avouent  avoir franchi les limites plusieurs fois. Le chiffre est plus élevé chez les hommes : ils sont 13%, alors que les femmes ne sont que 5%.

  • 36% des sondés (soit plus d'un tiers) naviguent sur le web depuis le matériel informatique de leur entreprise, 27% depuis leurs outils personnels.


Dans le cadre de cette étude, Tanguy de Coatpont, directeur France de Kaspersky Lab précise : « L’étude Kaspersky Lab / Opinion Way confirme de nouveaux comportements chez les jeunes de 25-30 ans et soulève un défi de taille pour la sécurité des données des entreprises. Celles-ci doivent pouvoir appréhender ces usages pour se prémunir de manière fiable contre des contenus web potentiellement dangereux tout en contrôlant un nombre croissant de terminaux, qu'il s'agisse des outils professionnels ou personnels de leurs employés. »