Eugene Kaspersky : “L’intensification de la cyberguerre nous pousse à agir”

16 oct. 2012
Actualités Business

Eugene Kaspersky, CEO et co-fondateur de Kaspersky Lab, a désigné la coopération internationale et la technologie de pointe comme les exigences clés pour faire face à la cyberguerre.
Dans son discours dans le cadre de la conférence ITU Telecom World 2012 à Dubaï, Eugène Kaspersky a souligné les dangers de la course aux cyberarmes et a présenté son approche pour protéger les systèmes industriels vulnérables.

« A long terme, tous les acteurs de la cyberguerre perdent : attaquants, victimes et observateurs, même non impliqués. Contrairement aux armes classiques, les outils utilisés lors de cyberattaques sont très simples à cloner et à reprogrammer. La mesure la plus importante pour survivre dans cet environnement est le développement et le déploiement d'un nouveau modèle de sécurité de pointe pour les infrastructures les plus critiques » déclare t-il.

Résumé:

  • Les logiciels malveillants traditionnels ont déjà eu des effets secondaires notables sur les infrastructures critiques.
  • Les causes des événements comme la panne de 2003 aux États-Unis et au Canada étaient le résultat d’une défaillance logicielle et d’une incapacité à contrôler l'état réel des systèmes énergétiques.
  • Par ailleurs, l'escalade continue dans la course aux cyberarmes accroît ce problème :
  • Stuxnet et Duqu ont été découverts en 2010 et 2011.
    • Gauss et Flame ainsi que l’outil ciblé miniFlame dévoilés en 2012.
  • La cyberguerre est une menace universelle sans frontière. Son impact sur les systèmes industriels les plus critiques peut être désastreux.
  • Une protection adéquate des systèmes industriels vulnérables est la priorité absolue.

Dans son allocution, Eugène Kaspersky a décrit les mesures essentielles pour protéger les systèmes de contrôle industriels. Une nouvelle unité de sécurité pour obtenir des flux d’informations de confiance est la première étape vers une protection efficace contre la cyberguerre. En réponse à ces défis, Kaspersky Lab travaille sur un système d'exploitation sécurisé, qui sera un outil de confiance pour les systèmes de contrôle industriels.

En savoir plus sur la vision de Kaspersky Lab en matière de sécurité des systèmes de commande industriels et d’exigences cruciales pour un système d'exploitation sécurisé:

« Nous ne pouvons pas laisser la cyberguerre, qui menace non seulement les gouvernements et les entreprises, mais également tout citoyen ordinaire, bloquer les progrès humains», a commenté Eugène Kaspersky après l'événement. «Notre première priorité est de faire en sorte que les cybermenaces ne puissent pas toucher les infrastructures critiques. Cet objectif doit être compris et accepté par toutes les parties prenantes et ce, à un  niveau international. »

  PARTAGER