Les entreprises au microscope – le chiffre de la semaine : 31%*

Les entreprises au microscope – le chiffre de la semaine : 31%*

Etats-Unis : 36%
France : 31%
Allemagne : 23%
Italie : 50%
Espagne : 28%
Royaume-Uni : 45%
Europe : 35%

La virtualisation est une tendance forte dans les entreprises, mais la question est : comment celles-ci protègent-elles leurs environnements virtuels ?

Un peu plus d’un tiers (35%) des entreprises qui mettent en œuvre la virtualisation appliquent des règles de sécurité distinctes pour leurs environnements physiques et virtuels. Dans le reste des entreprises, ces règles sont identiques pour les deux types d’environnements, ne serait-ce que temporairement pour la majorité d’entre elles.

Une enquête réalisée par Kaspersky Lab auprès d’entreprises de plus de 100 salariés fait apparaître plusieurs disparités :

  • En Allemagne, bon nombre d’entre elles ne jugent pas essentiel de différencier les règles de sécurité entre les systèmes physiques et virtuels : elles ne sont en effet que 23% à le faire.
  • En Italie, en revanche, la moitié des entreprises ont mis en place des stratégies de sécurité séparées pour chaque environnement.
  • Cette proportion est également élevée au Royaume-Uni (45%),
  • tandis qu’elle avoisine un tiers aux Etats Unis (36%) et en France (31%).

Dans de nombreux cas, les entreprises ne décident pas délibérément d’appliquer des règles de sécurité différentes. En effet, leurs solutions de sécurité ne sont simplement pas adaptées aux environnements virtuels.

Cette situation n’est pas viable car les entreprises doivent mettre en place des plates-formes de sécurité offrant le même niveau de protection à leurs infrastructures tant physiques que virtuelles. Une solution de sécurisation des environnements virtuels qui s’intègre à une plate-forme globale de sécurité permet aux entreprises, d’une part de gérer les machines virtuelles sur un pied d’égalité avec les machines physiques et d’autre part, d’avoir une vision unifiée de l’ensemble de leur infrastructure informatique.

*Etude Kaspersky menée dans 6 pays auprès de responsables informatique dans des entreprises de plus de 100 salariés.

De plus amples informations sont disponibles dans la salle de presse virtuelle Kaspersky Lab et sur le lien suivant : http://www.kaspersky.com/fr/beready?cid=FR02036%27

10.05.2012

Recommander cette page

Photos non contractuelles - © 1997 - 2014 Kaspersky Lab

Tous droits réservés. La meilleure des technologies en matière de prévention des cyber-risques.