A peine 27% des utilisateurs français de smartphones ont installé un antivirus sur leur mobile

A peine 27% des utilisateurs français de smartphones ont installé un antivirus sur leur mobile

La protection des smartphones contre les virus tend à être l’exception plutôt que la règle. Au niveau européen, à peine 30% – pas même un tiers – des smartphones sont équipés d’une solution antivirus. En comparaison, les ordinateurs de bureau ou portables sont bien mieux protégés : 87% en France, selon une enquête1 réalisée par Kaspersky Lab auprès des utilisateurs. Les smartphones allemands demeurent les mieux lotis, 39% d’entre eux étant dotés d’une solution antivirus. La moyenne européenne est tirée vers le bas par les utilisateurs britanniques, qui ne sont que 19% à avoir installé un antivirus sur leur smartphone.

Les smartphones servent autant à accéder à Internet que les ordinateurs de bureau ou portables, les services utilisés tendant à être les mêmes sur les uns et les autres : consultation de comptes bancaires, achats en ligne, accès à Facebook et à d’autres sites sociaux… Bref, les téléphones mobiles sont employés pour les mêmes usages qu’un PC domestique. Les utilisateurs soucieux de sauvegarder leur identité numérique doivent donc protéger leur smartphone (et, bien entendu, leur tablette, le cas échéant) au même titre que leur ordinateur de bureau ou portable.


1 D’après les résultats d’une enquête réalisée par l’institut de sondage YouGov pour le compte de Kaspersky Lab. En tout, 2478 personnes majeures ont été interrogées en France, Allemagne, Italie, Portugal, Espagne et Angleterre dans une enquête en ligne du 13 au 15 décembre 2011. Les 400 personnes qui ont été sondés en moyenne par pays (415 en France), pour pouvoir être qualifié à répondre, devaient posséder au moins un smartphone ou une tablette ainsi qu’un PC ou Mac. Les résultats n’ont pas été pondérés et ne sont pas représentatifs.

13.03.2012

Recommander cette page

Photos non contractuelles - © 1997 - 2014 Kaspersky Lab ZAO.

Tous droits réservés. La meilleure des technologies en matière de prévention des cyber-risques.