Kaspersky Lab se classe parmi les 100 premiers éditeurs mondiaux de logiciels packagés

Kaspersky Lab se classe parmi les 100 premiers éditeurs mondiaux de logiciels packagés

Kaspersky Lab annonce son classement, parmi les 100 premiers éditeurs mondiaux de logiciels packagés par le cabinet d’analystes IDC.

Chaque année, IDC enquête sur les principaux éditeurs de logiciels packagés afin de déterminer leur part de marché respective en termes de chiffre d’affaires et publie les résultats de cette étude sous le titre « Worldwide Packaged Software Revenue by Top 100 Vendors ». Les résultats de l’enquête 2009 et les prévisions pour les 5 prochaines années sont parus dans le document « Worldwide Software 2010–2014 Forecast Summary ». Kaspersky Lab se classe au 78ème rang dans la liste et est la seule société russe à y figurer.

Selon la terminologie d’IDC, les logiciels packagés sont des solutions prêtes à l’emploi, disponibles à la vente, à la location ou sous forme de service, quel que soit le support physique, par opposition aux offres personnalisées et préinstallées. L’étude a analysé les recettes tirées par les éditeurs de la vente de logiciels packagés durant la période 2007–2009, ainsi que leur évolution en 2009 par rapport à l’année précédente. Kaspersky Lab affiche un taux de croissance annuel de plus de 42%, un chiffre plusieurs fois supérieur au taux de croissance moyen des éditeurs de logiciels.

Kaspersky Lab apparaît également au 22ème rang dans le Top 50 d’IDC « Worldwide System Infrastructure Software Revenue », qui établit un classement des principaux éditeurs de logiciels d’infrastructure système en fonction de leur chiffre d’affaires en 2009. La société enregistre le 3ème taux de croissance annuel le plus élevé parmi les entreprises de la liste.

Les analyses d’IDC ont porté sur plus d’un millier de grands éditeurs mondiaux de logiciels.

27.08.2010

Recommander cette page

Photos non contractuelles - © 1997 - 2014 Kaspersky Lab

Tous droits réservés. La meilleure des technologies en matière de prévention des cyber-risques.