Kaspersky Lab salue le renforcement de la protection des mineurs sur Internet

Kaspersky Lab salue le renforcement de la protection des mineurs sur Internet

Kaspersky Lab salue la nouvelle application Facebook Panic Button du CEOP (Child Exploitation & Online Protection Service, service de protection contre l'exploitation des enfants en ligne), conçue pour protéger les enfants et adolescents qui fréquentent le réseau social. L’éditeur précise cependant qu’il faut faire preuve de davantage de pédagogie et de vigilance afin d’assurer la protection des jeunes internautes.

Ram Herkanaidu, membre de l’équipe Global Research & Analysis de Kaspersky Lab, commente : « L’existence d’un Panic Button constitue une étape importante, mais elle doit s’inscrire dans une vaste campagne éducative s’adressant aussi bien aux adultes qu’aux jeunes et destinée à expliquer à chacun comme préserver sa sécurité sur Internet. Il peut en effet être difficile pour quiconque, enfant ou adulte, de savoir qui sont en réalité de parfaits inconnus, c’est pourquoi il est essentiel de connaître les techniques employées pour appâter les mineurs et la façon de les combattre. »

Kaspersky Lab recommande à tous les internautes d’installer sur leur ordinateur une suite logicielle de sécurité Internet performante, intégrant des fonctions de contrôle parental qui permettent de surveiller l’activité des jeunes sur les réseaux sociaux et, si nécessaire, de bloquer les messages destinés à certains utilisateurs ou contenant des informations confidentielles telles que l’adresse du domicile, un numéro de téléphone ou d’autres données personnelles sensibles.

Les internautes de tous âges doivent se montrer vigilants et Kaspersky Lab encourage les parents à être attentifs aux problèmes potentiels en suivant ces quelques conseils :

  • Tenez-vous en permanence au courant des activités de vos enfants sur Internet, des personnes avec qui ils sont en contact et à quel moment. Renseignez-vous sur tout nouvel interlocuteur, en particulier si celui-ci a pris l’initiative du contact avec votre enfant.
  • Instruisez vos enfants de ne jamais communiquer de données personnelles à des « amis » sauf s’ils sont absolument sûrs qu’il s’agit de personnes connues et dignes de confiance.
  • Si votre dispositif de sécurité Internet comporte des fonctions de contrôle parental, utilisez-les pleinement afin de surveiller les activités de vos enfants sur Internet et d’éviter qu’ils ne soient amenés à divulguer des informations personnelles susceptibles de les mettre en danger.

Les réseaux sociaux sont un nouveau phénomène culturel. Facebook à lui seul compte aujourd’hui plus de 300 millions d’utilisateurs actifs, dont la moitié environ se connecte au moins une fois par jour. Chaque utilisateur compte en moyenne 130 « amis », mais nombre d’entre eux, notamment chez les plus jeunes, sont inconscients ou négligents en matière de sécurité, ignorant que n’importe qui peut avoir accès à leurs informations et constituer ainsi une menace.

21.07.2010

Recommander cette page

Photos non contractuelles - © 1997 - 2014 Kaspersky Lab

Tous droits réservés. La meilleure des technologies en matière de prévention des cyber-risques.