Kaspersky Lab signe avec STC un accord sur la sécurité des smartphones

Kaspersky Lab signe avec STC un accord sur la sécurité des smartphones

Kaspersky Lab annonce la signature avec STC, le principal opérateur de télécommunications du Moyen-Orient, d’un accord portant sur la fourniture de services de sécurité mobile aux utilisateurs de smartphones en Arabie saoudite.

STC est ainsi le premier opérateur de téléphonie mobile du Moyen-Orient à lancer un service qui renforce la protection de ses près de quatre millions d’abonnés utilisateurs de smartphones contre les codes malveillants (malware).

« Face au développement rapide des services proposés aux abonnés et au succès grandissant de l’Internet mobile, ainsi qu’à la multiplication constante des terminaux mobiles évolués permettant de transférer des données, STC a fait de la sécurité et du confort de ses services une priorité. Nous répondons à un besoin qui va croissant dans un environnement où les communications deviennent essentielles pour les transactions de la plupart de nos clients », explique Abdulla Al Kanhal, Directeur du développement des services pour STC.

« La protection des terminaux est un facteur important pour des communications mobiles exemptes de problèmes et la solution KMS de Kaspersky, entièrement localisée et personnalisée pour STC, va offrir à nos abonnés un produit de première qualité. »

Le choix de la solution de Kaspersky Lab par STC a été dicté par les atouts distinctifs du produit, tels que la facilité d’installation et de configuration, l’ergonomie des fonctionnalités, les bases de données antivirales à mise à jour automatique, ainsi que la réputation de la société en matière de protection antivirus.

En 2009, 39 nouvelles familles de malware mobile et 257 nouvelles variantes ont été identifiées, contre respectivement 30 et 143 en 2008, ce qui laisse augurer une prolifération des attaques mobiles cette année. L’an dernier également, le malware a franchi un nouveau palier avec la première menace sur l’iPhone sous la forme du ver Ike, la création du premier spyware ciblant le système Androïd et l’identification du premier malware visant spécifiquement les smartphones Symbian.

« Le malware est une réalité durable et coûte des millions de dollars aux utilisateurs de mobiles non avertis à travers le monde. L’an dernier, l’apparition de codes malveillants conçus pour contacter des serveurs à distance a ouvert la voie à de nouvelles sources de profits pour des cybercriminels sans scrupule », souligne Tarek Kuzbari, Directeur général de Kaspersky Lab pour le Moyen-Orient, qui représentait la société lors de Gitex KSA 2010 pour la cérémonie de signature avec STC.

« Cet accord avec STC vient confirmer la réputation de Kaspersky Lab en tant qu’éditeur leader de solutions de gestion sécurisée des contenus, ainsi que notre rang d’acteur majeur du secteur affichant la plus forte croissance au Moyen-Orient. KMS est un produit-phare dans le domaine de la sécurité mobile, apportant aux utilisateurs une protection complète contre différents types de menaces, que ce soient les virus, le spam ou encore le vol de leur téléphone. ».

Les partenaires saoudiens de Kaspersky Lab, iAxcess et NOMD, ont conduit les négociations qui ont contribué à la conclusion du contrat, et superviseront sa réalisation.

21.06.2010

Recommander cette page

Photos non contractuelles - © 1997 - 2014 Kaspersky Lab

Tous droits réservés. La meilleure des technologies en matière de prévention des cyber-risques.