Les nouveaux pièges d'Internet

Les nouveaux pièges d'Internet

Christian Funk, chercheur dans le domaine de la sécurité, offre dans cet article un aperçu des écueils que peuvent rencontrer les nouveaux internautes. Il décrit certaines escroqueries caractéristiques pour aider les utilisateurs à se protéger, notamment des tentatives de vol de données confidentielles ou extorsions de fonds.

Les menaces traditionnelles liées à l’utilisation d’une messagerie électronique comprennent les courriers indésirables (spam) accompagnés de pièces jointes malveillantes ou des liens vers des sites infestés de programmes malicieux. Quelle que soit la tentation d'ouvrir ce genre de messages, en raison de la curiosité qu'ils parviennent à susciter, la solution la plus sûre est de les supprimer, purement et simplement, sans même en prendre connaissance.

D'autres escroqueries sont désormais familières, comme l'hameçonnage (phishing), qui vise les utilisateurs des établissements bancaires ou financiers, les systèmes de paiement électronique ou les sites d'enchères. Ici encore, le conseil est simple : ne jamais communiquer de données personnelles sur des sites dont l'adresse vous est parvenue dans un message et, même si ce dernier paraît authentique, demandez à la société émettrice de le confirmer.

Une section sur le blanchiment d'argent illustre la façon dont les internautes inexpérimentés peuvent être amenés à transférer de l'argent sur les comptes de cybercriminels. Une autre sur les faux logiciels (scareware) montre comment des solutions antivirus sont achetées, sous prétexte de désinfecter les ordinateurs de menaces inexistantes.

Les nouveaux internautes peuvent également être victimes d'escroqueries spécifiques aux réseaux sociaux, comme celle où un « ami » en danger vous demande de lui envoyer de l'argent. Ils peuvent aussi cliquer sur des liens URL dans les messages de Twitter, modifiés à travers un service de raccourcis d'URL, qui les mènent en réalité sur des sites malveillants. Ou encore, ils peuvent télécharger à leur insu des programmes malicieux sur des réseaux P2P, alors qu'ils y cherchaient de la musique, des jeux, des films, etc., afin d'économiser de l'argent.

Tous ces exemples, accompagnés de détails et d'illustrations, sont disponibles dans la version complète de l'article « Les nouveaux pièges d'Internet », sur le site viruslist.com/fr.

La reproduction de ce matériel est autorisée, sous réserve que soient cités les noms de l'auteur et de la société, ainsi que la source. Pour toute reproduction de ce matériel sous une forme réélaborée, l'autorisation expresse du département Relations Publiques de Kaspersky Lab est requise.

24.09.2009

Recommander cette page

Photos non contractuelles - © 1997 - 2014 Kaspersky Lab ZAO.

Tous droits réservés. La meilleure des technologies en matière de prévention des cyber-risques.