« Attention Les Pingouins ! »

« Attention Les Pingouins ! »

Kaspersky Lab, éditeur reconnu de solutions de sécurité informatique contre toutes les formes de menaces cybercriminelles (botnets, escroqueries, phishing, spams, etc.), publie « La Malveillance par delà Vista ou XP », un article consacré à la sécurité des systèmes d’exploitation autres que Windows. Rédigé par Magnus Kalkuhl, Senior Malware Analyst chez Kaspersky Lab, et Marco Preuss, Virus Analyst chez Kaspersky Lab, ce rapport examine également les solutions permettant de sécuriser les systèmes alternatifs ou les réseaux hétérogènes. L’article est disponible dans son intégralité sur www.viruslist.com.

Dans cet article, les auteurs, Magnus Kalkuhl et Marco Preuss, analysent l’évolution du développement des menaces cybercriminelles sur les plates-formes alternatives à Windows et s’intéressent aux moyens de les protéger.

Les 2 chercheurs de Kaspersky Lab mettent en lumière qu'en dépit des avantages de sécurité que semblent offrir de telles technologies, leur protection n'est en aucun cas garantie. La grande majorité des menaces cybercriminelles actuelles ciblent effectivement Windows. Toutefois, un code malicieux diffusé via Internet (scripts cachés sur des pages Web, par exemple) peut endommager un ordinateur quel que soit son système d’exploitation.

En conclusion, Magnus Kalkuhl et Marco Preuss alertent notamment les utilisateurs de Linux (« Attention Les Pingouins » en référence à la mascotte de Linux) sur la nécessité absolue de protéger les ordinateurs et les réseaux, indépendamment du système d’exploitation.

Kaspersky Lab autorise la réimpression de cet article pour autant que l'ensemble des données relatives à l'auteur (identité, société, source) soit mentionné. Toute publication d'un texte retravaillé devra faire l'objet de l'accord préalable du service d'informations de Kaspersky Lab.

04.08.2009

Recommander cette page

Photos non contractuelles - © 1997 - 2014 Kaspersky Lab ZAO.

Tous droits réservés. La meilleure des technologies en matière de prévention des cyber-risques.