Kaspersky Lab obtient un brevet pour sa nouvelle technologie de lutte contre la sophistication accrue des malwares

Kaspersky Lab obtient un brevet pour sa nouvelle technologie de lutte contre la sophistication accrue des malwares

Kaspersky Lab, éditeur reconnu de solutions de sécurité informatique contre toutes les formes de menaces cybercriminelles (botnets, escroqueries, phishing, spams, etc.), annonce l'obtention aux États-Unis d'un brevet pour une nouvelle technologie permettant de détecter et de supprimer tous les programmes malicieux, retirant toute trace de leurs effets par l’exécution de scripts automatiques.

Les Internautes sont à l’heure actuelle exposés à un nombre grandissant de programmes malicieux de plus en plus complexes. Les méthodes de protection automatique, assurant un traitement rapide des données et des réponses instantanées aux menaces, sont de plus en plus mises en avant. Cependant, de telles technologies génèrent souvent des faux positifs et ne sont capables de détecter qu’un faible taux de nouvelles menaces.

La technologie récemment brevetée de Kaspersky Lab représente une combinaison efficace de méthodes déjà existantes et nouvellement développées pour combattre les programmes malicieux. Ses méthodes automatisées traitent avec efficacité de larges volumes de données. De plus, le traitement et le stockage en masse de données représentent l’avantage d’une optimisation et d’un « entrainement » du système de protection. Les experts en sécurité peuvent ajuster et régler avec précision le système de protection pendant son activité.

Cette combinaison crée une synergie, économisant les ressources et procurant un haut niveau de détection des malwares. L’utilisation empirique des données, associée aux capacités d’apprentissage du système, permet une spécialisation et un perfectionnement gradués de ses fonctions.

Cette nouvelle technologie de Kaspersky Lab a été inventée par Oleg Zaytsev, Senior Technical Specialist chez Kaspersky Lab. Le brevet pour cette technologie et sa mise en œuvre ont été enregistrés sous le numéro 7 540 030 par le bureau américain des brevets le 26 mai 2009.

Le système breveté génère automatiquement des statistiques sur les programmes et leurs activités. Les informations sont réunies depuis l’enregistrement des actions, les résultats des scans du système et les rapports conçus sur les fichiers en quarantaine. Les données sont utilisées pour identifier les programmes malicieux, générer des scripts automatiques pour supprimer les menaces détectées, et procéder à une analyse en profondeur du système.

Les scripts créés par le système peuvent être améliorés par des spécialistes en sécurité informatique, ce qui se montre bénéfique dans les cas où le système ne disposerait pas de connaissances suffisantes pour prendre des décisions, notamment lors de situations complexes. Ainsi, des problèmes à venir, de nature similaire, sont automatiquement évités. En d’autres termes, plus le nombre de statistiques réunies augmente, plus le système agit de manière efficace.

« Cette technologie permet de réduire le temps de réponse aux menaces émergentes, et rationalise les communications de l’utilisateur avec le support technique. La logique et les systèmes d’intelligence artificielle intégrés à la technologie brevetée constituent une connaissance qui peut être classée et utilisée à des fins d’auto-formation » déclare l’inventeur de cette technologie, Oleg Zaytsev.

Kaspersky Lab dispose de plus de 30 brevets en instance aux Etats-Unis et en Russie, tous liés à une gamme de technologies innovantes développées par le personnel de la société.

23.06.2009

Recommander cette page

Photos non contractuelles - © 1997 - 2014 Kaspersky Lab

Tous droits réservés. La meilleure des technologies en matière de prévention des cyber-risques.