Kaspersky Lab présente Kaspersky® Anti-Virus 5.0 for Clearswift MIMESweeper for SMTP

Kaspersky Lab présente Kaspersky® Anti-Virus 5.0 for Clearswift MIMESweeper for SMTP

Kaspersky Lab, éditeur reconnu de solutions de sécurité informatique contre toutes les formes de cyber-menaces (cyber-escroqueries, botnet, spams, phishing, etc.) annonce la disponibilité de Kaspersky Anti-Virus for Clearswift MIMESweeper for SMTP 1.0. Kaspersky Anti-Virus s’intègre désormais à Clearswift MIMESweeper for SMTP pour un contrôle antivirus ultra-rapide du trafic SMTP entrant sur les serveurs équipés de MIMESweeper. Cette nouvelle solution est la suite logique de la coopération entre les équipes de Kaspersky Lab et de Clearswift, les 2 sociétés ayant conclu un accord de partenariat en 2005.

Kaspersky Anti-Virus for Clearswift MIMESweeper for SMTP 1.0 protège le trafic de courrier des entreprises équipées de Clearswift MIMESweeper, via l’installation de Kaspersky Anti-Virus, solution antivirale largement reconnue pour sa précision, sa fiabilité et ses taux de détection très élevés.

Kaspersky Anti-Virus for Clearswift MIMESweeper for SMTP 1.0 comprend un mécanisme intégré de mise à jour, permettant de télécharger les nouvelles signatures depuis les serveurs de Kaspersky Lab automatiquement, conformément à la configuration choisie (toutes les demi-heures, toutes les heures, toutes les 3 heures etc.) ou manuellement.

Kaspersky Anti-Virus for Clearswift MIMESweeper for SMTP 1.0 supporte les configurations clusters et distribuées des réseaux.

Kaspersky Anti-Virus for Clearswift MIMESweeper for SMTP 1.0 offre des fonctionnalités de contrôle du trafic de courrier ainsi que la suppression de tout malware détecté en temps réel.

Sa configuration et sa gestion s’effectuent à l’aide d’outils d’administration présents dans Clearsweet MIMESweeper favorisant ainsi la mise en place d’une politique souple de sécurité du réseau à protéger.

Dans le cas où le paramétrage de MIMESweeper prévoit des règles de groupes pour le traitement des messages, ces règles peuvent être appliquées au contrôle antiviral des emails.

En cas d’identification d’un message infecté, l’administrateur système reçoit une notification par courrier électronique. De plus, il a accès à des informations concernant l’activité de l’application ainsi qu’à des bases de données regroupant les programmes malveillants identifiés ce qui permet le cas échéant de déterminer la provenance du message infecté.

20.09.2006

Recommander cette page

Photos non contractuelles - © 1997 - 2014 Kaspersky Lab

Tous droits réservés. La meilleure des technologies en matière de prévention des cyber-risques.