Kaspersky Lab présente sa nouvelle version 3.0 de sa solution de filtrage anti-spam

Kaspersky Lab présente sa nouvelle version 3.0 de sa solution de filtrage anti-spam

Kaspersky Lab éditeur reconnu de solutions de sécurité informatique contre toutes les formes de cyber-menaces (cyber-escroqueries, botnet, spams, phishing…), annonce la disponibilité de la nouvelle version de son système de filtrage anti-spam - Kaspersky Anti-Spam 3.0.

Programme unique développé pour protéger les réseaux d’entreprises et ceux des fournisseurs d’accès à Internet contre les diffusions massives de courrier indésirable, cette version regorge d’améliorations aux niveaux technologiques, architecturaux et fonctionnels.

Kaspersky Anti-Spam 3.0 lutte contre le spam avec un système multi-niveau de filtrage du courrier électronique.

Pourquoi Kaspersky Anti-Spam 3.0 (KAS) ?

La solution anti-spam de Kaspersky Lab autorise une meilleure productivité et une économie non négligeable sur les coûts d’exploitation. Exemple : l’opérateur de téléphonie mobile russe « Bee Line » a économisé environ 400 000 dollars par an grâce à Kaspersky Anti-Spam.

En plus du courrier indésirable, le logiciel peut bloquer les messages qui dissimulent une escroquerie, de plus en plus fréquents. Les cas de vols de données confidentielles de particuliers (numéro de compte ou de carte de crédit) ou d’entreprises (mot de passe d’accès au réseau interne) sont devenus monnaie courante. Une solution anti-spam doit désormais prendre en compte ce type de filtrage.

KAS 3.0 s’appuie sur une palette de technologies novatrices et particulièrement efficaces.

Points forts d’Anti-Spam 3.0 :

La nouvelle version proposée par Kaspersky Lab intègre le nouveau noyau de filtrage Spamtest™. Celui-ci assure une performance renforcée et une stabilité du système pour une faible consommation des ressources de la mémoire vive, et une charge réduite sur le trafic Internet grâce à la réduction du volume des mises à jour des nouveaux échantillons de spam et des règles d’analyse. De plus, un nouveau mode de diffusion des mises à jour des bases anti-spam est déployé. En effet, la technologie UDS (Urgent Detection System) garantit la liaison presque en temps réel entre le serveur de l’utilisateur et le serveur de préparation des mises à jour.

Un nouvel algorithme d’analyse des objets HTML des emails renforce la lutte contre les « ruses » des spammeurs destinées à contourner les filtres anti-spam. Un système renforcé de détection des spams porteurs d’éléments graphiques complexes a également été mis en place.

Le mécanisme d’analyse des en-têtes des messages gagne en performance grâce à l’ajout des technologies Sender Policy Framework (SPF*) et Spam URL Realtime Blocklists (SURBL*). Ces services appliquent une politique individuelle de traitement du courrier et la mise à jour en temps réel d’une liste d’adresses à partir desquelles est diffusé du spam.

L’équipe du laboratoire linguistique veille 24h/24 à la mise à jour des bases de messages « spams » en ajoutant les nouveaux messages non sollicités, des données heuristiques, des nouvelles règles d’interprétation du code HTML dans les messages, etc.

Les mises à jour des bases antispam sont publiées et diffusées toutes les 20 minutes et il est vivement conseillé de choisir cette valeur comme intervalle de téléchargement des bases. La technologie UDS (Urgent Detection System ou Système de détection urgente) permet d’accélérer la réaction face à l’émergence de nouveaux modèles ou de nouvelles astuces grâce aux requêtes adressées au serveur UDS de mise à jour pour obtenir l’état d’un message en temps réel.

Une configuration et une administration simplifiée

L’interface, à partir de laquelle s’effectue toute la gestion du système, est refondue conformément aux commentaires et recommandations des utilisateurs des versions précédentes.

Elle offre à l’administrateur système :

  • une configuration rapide et souple,
  • une gestion simple de la licence,
  • ainsi que la surveillance du fonctionnement du programme et des flux de spam dans le trafic total à travers des comptes-rendus statistiques.

La politique de filtrage du spam est paramétrable via l’interface centrale de gestion. L’administrateur y trouvera tous les outils nécessaires à l’administration du système mais également à l’adaptation du système à des conditions spécifiques d’exploitation. L’administrateur peut choisir d’activer ou désactiver des méthodes particulières d’analyse ainsi que définir des actions individuelles sur les messages destinés à tels ou tels groupes du réseau de l’entreprise.

La simplification de la configuration et de l’administration du système est le résultat de la réunion de tous les paramètres du programme dans un seul fichier de configuration.

A noter que Kaspersky Anti-Spam 3.0 est désormais compatible avec les systèmes de messagerie Sendmail et Communigate Pro.


*SPF : Sender Policy Framework :Il s’agit d’une extension du protocole de messagerie SMTP qui détermine si le message a effectivement été envoyée depuis l’adresse indiquée dans l’en tête de service « Mail From ». Une contrefaçon de l’adresse de l’expéditeur est un signe infaillible de spams.

*SURBL : (Spam URL Realtime Block List) est un service extérieur non commercial, proposant des listes d’URL de spammeurs que l’on trouve dans le corps des messages.
Kaspersky Anti-Spam 3.0 fonctionne avec ce service et ses verdicts sont pris en compte lors de l’analyse d’un message.


Disponibilité

La version entreprise de Kaspersky Lab 3.0 sera disponible le 5 septembre 2006.

A propos de Kaspersky Lab

Kaspersky Lab est un éditeur russe de solutions logicielles indispensables pour contrer toutes les formes de cyber-menaces en perpétuelle évolution. Depuis de nombreuses années, les meilleurs experts mondiaux travaillent dans les laboratoires de Kaspersky Lab afin d’offrir des services de hauts niveaux appréciés par les éditeurs et les utilisateurs. 24 h sur 24 h, 7 jours sur 7, les chercheurs analysent et traitent les codes malicieux. Des antidotes sont rapidement développés et validés puis proposés aux utilisateurs via les dizaines de mises à jour quotidiennes.
Kaspersky Lab dispose de bureaux à Moscou, en Allemagne, en Grande Bretagne, au Benelux, en Chine, en Corée du Sud, aux Etats-Unis, en France, au Japon, aux Pays-Bas, en Pologne et au Royaume-Uni.
Fondée en 1997, Kaspersky Lab concentre ses efforts sur le développement de solutions de pointe permettant de protéger les informations et les utilisateurs. Kaspersky Lab développe des logiciels de sécurité destinés à un large spectre d’applications et de clients, de l’utilisateur familial aux grands comptes. Kaspersky Lab distribue, supporte et assure la promotion de ses produits dans plus de 50 pays dans le monde.

Pour plus d’informations concernant Kaspersky Lab : http://www.kaspersky.fr
Pour plus d’informations sur l’actualité virale : http://www.viruslist.com/fr

05.09.2006

Recommander cette page

Photos non contractuelles - © 1997 - 2014 Kaspersky Lab ZAO.

Tous droits réservés. La meilleure des technologies en matière de prévention des cyber-risques.