Kaspersky Lab s’engage dans un partenariat avec AOL

Kaspersky Lab s’engage dans un partenariat avec AOL

Kaspersky Lab éditeur reconnu de solutions de sécurité informatique contre toutes les formes de cyber-menaces (cyber-escroqueries, botnet, spams, phishing…), annonce la conclusion d’un accord de partenariat OEM avec AOL Premium Services, division du numéro 1 mondial de fournisseur Internet – le groupe américain AOL.

La société AOL Premium Services propose désormais aux internautes, le programme anti-codes malicieux « Active Virus Shield » (AVS) développé à partir des technologies antivirales basiques déployées dans Kaspersky Anti-Virus 6.0.

« Le nombre de menaces virales s’accentue de jours en jours. Les programmes espions, la fraude sous toutes ses formes, les diffusions en masse de spams passent bien souvent par des ordinateurs non protégés à l’insu de leurs propriétaires. De ce point de vue, nous avons toujours estimé qu’il valait mieux avoir affaire à un ordinateur doté d’un antivirus, aussi simpliste soit-il, que pas de protection du tout » a commenté Natalya Kaspersky, PDG de Kaspersky Lab. « Nous espérons que cette alliance commune avec AOL et le développement d’Active Virus Shield permettra de régler à grande échelle le problème d’insécurité des internautes, qui jusqu’à aujourd’hui ne sont pas pourvus de protection anti-codes malicieux, et optimisera la transparence d’Internet ».

Grâce aux technologies de pointe de Kaspersky Lab, les utilisateurs d’Active Virus Shield bénéficient d’une protection antivirale du système de fichiers et du courrier électronique contre un large spectre de programmes malicieux, et d’une utilisation sûre de leurs ordinateurs personnels.

AVS ne possède pas toutes les options de la version 6.0 de Kaspersky Lab. Le scan du trafic http, la protection intégrée proactive et le programme de défense contre les rootkit ne sont pas inclus, ainsi que la création de disque de secours pour restaurer le système après une attaque ou une activité malicieuse de programmes espions. Les deux programmes se distinguent donc par les possibilités de configuration offertes. Active Virus Shield est disponible uniquement en anglais et demeure spéficique à AOL.

« Il faut prévenir les internautes qu’Active Virus Shield, comme tout logiciel gratuit fourni par un fournisseur de services Internet, s’accompagne d’un composant spécial - AOL Security Toolbar. Ce module a été conçu par AOL, il s’installe lors du téléchargement du programme et affiche de la publicité. Ainsi, l’utilisateur de ce programme paye de son temps pour l’utilisation d’une véritable protection « gratuite ». Selon les classifications des éditeurs de solutions antivirales, Security Toolbar se rapporte au « greyware » puisqu’il s’agit d’un programme de publicité (adware), toutefois ce programme n’est pas un logiciel espion puisqu’il bénéficie d’une licence et d’une possibilité de désinstallation » a précisé Natalya Kaspersky.

« Cet accord de partenariat stratégique avec le plus important fournisseur au monde de services Internet est une étape très importante pour Kaspersky Lab et pour la reconnaissance de sa marque en Amérique du Nord. Près de 18 millions de personnes utilisent les services d’AOL dans le monde dont 80% se trouvent aux Etats –Unis. A la différence des autres marchés, la part de marché de Kaspersky Lab aux Etats Unis est encore faible. Ce projet devrait nous permettre de faire un bond en avant. Depuis deux semaines que le projet est lancé, nous avons déjà reçu plusieurs propositions de sociétés américaines, proposant leurs services pour distribuer nos programmes » a annoncé Natalya Kaspersky.

Une description complète d’AVS est disponible à l’adresse suivante http://kb.kaspersky.fr/index.php?ShowID=1156.

23.08.2006

Recommander cette page

Photos non contractuelles - © 1997 - 2014 Kaspersky Lab ZAO.

Tous droits réservés. La meilleure des technologies en matière de prévention des cyber-risques.