Programmes cyber-criminels: ils ont doublé en 2005

Programmes cyber-criminels: ils ont doublé en 2005

Eugène Kaspersky, chef des études antivirales de Kaspersky Lab, met en évidence trois facteurs capables de modifier le paysage de l’industrie antivirale - la criminalisation du réseau, la diversité de cette criminalité et bien sûr l’arrivée de Microsoft sur le marché antivirus.

« Le leader en termes de quantité de programmes malicieux est la Chine suivi de l’Amérique latine puis de la Russie et des pays de l’Europe de l’est » - énumère Eugène. « La quantité de programmes criminels a doublé en 2005. Et il n’y a aucune raison pour que ca aille en diminuant, bien au contraire. » Par ailleurs, avec l’arrivée de Microsoft sur le marché des solutions antivirales, les éditeurs de solutions antivirales doivent-il mettre la clef sous la porte ?

Pour connaître la suite de l'étude consacrée aux bouleversements de l’industrie antivirale, cliquez-ici.

13.06.2006

Recommander cette page

Photos non contractuelles - © 1997 - 2014 Kaspersky Lab ZAO.

Tous droits réservés. La meilleure des technologies en matière de prévention des cyber-risques.